Pharmacie Clément

Surveillance de la fièvre de la vallée du Rift à Mayotte. Point épidémiologique au 15 mars 2019.

Posté le 15 mars 2019

Situation épidémiologique

Entre le 22/11/18 et le 14/03/2019, 101 cas de FVR ont été confirmés par le laboratoire du CHM, dont 95 cas à partir de la semaine 3-2019.
Depuis le 22/11/2019, 61 cas ont été investigués par le service de Lutte Anti-Vectorielle (LAV) et la Cellule de Veille, d’Alerte et de Gestion Sanitaires (CVAGS) de l’ARS OI et la Cellule d’intervention en région océan Indien de Santé publique France (Cire OI) à Mayotte :
- 44 cas (72%) ont été en contact direct ou indirect avec des animaux d’élevage
- 28 cas ont déclaré consommer du lait cru ou caillé
- 11 cas n’ont déclaré aucune exposition.

La majorité (56%) des cas localisés résident dans les communes du centre-ouest de l’ile, principalement à Chiconi, Tsingoni et Ouangani.

Lire l'article

Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 5 mars 2019.

Posté le 15 mars 2019

Situation épidémiologique

Poursuite épidémique: tendance à la dispersion avec 18 communes (sur 24) ayant rapporté des cas.

Depuis le début de 2019, 1 189 cas de dengue autochtones ont été déclarés (sérotype DENV2 uniquement) dont 203 en semaine 07 et 221 en semaine 08. Depuis le début de l’épidémie, 8 064 cas ont été signalés.

En S07 et S08, respectivement 857 et 954 personnes ont consulté pour un syndrome cliniquement évocateur de dengue portant le total à plus de 30 000 depuis 2018.

Les foyers les plus actifs en semaines 07 et 08 sont situés à:
- Saint Louis (94 cas) et Rivière Saint Louis (103 cas)
- Les Avirons (42 cas), en augmentation
- Saint Pierre (35 cas) et Ravine des Cabris (24 cas), en augmentation
- Etang Salé (24 cas) et Piton Saint Leu (17 cas).

La dispersion des cas est importante ; un ralentissement des signalements est observé, notamment à Saint Louis et la Rivière, lié vraisemblablement à une baisse des demandes de confirmation biologique . Les autres indicateurs (estimations de cas cliniquement évocateurs, passage aux urgences, hospitalisations) poursuivent leur augmentation.

La confirmation biologique de tous les cas suspects reste recommandée afin de détecter rapidement l’émergence de nouveaux foyers.

Lire l'article

Surveillance de la bronchiolite à Mayotte. Point épidémiologique au 4 mars 2019.

Posté le 15 mars 2019

Situation épidémiologique

Depuis la semaine 03/2019, une augmentation de l’activité de prise en charge pour bronchiolite chez les enfants âgés de moins de 2 ans a été observée au niveau des deux réseaux de surveillance (oscour® et réseau sentinelle de médecins).
Le seuil épidémique a été dépassé en S08/2019.
Dans ce contexte, il est important de rappeler les mesures de prévention à mettre en oeuvre.

Lire l'article

Surveillance de la bronchiolite en Guadeloupe et Saint-Barthélemy. Point au 28 février 2019.

Posté le 1 mars 2019

Situation épidémiologique

En Guadeloupe, les indicateurs de surveillance en ville et à l’hôpital de la bronchiolite sont en nette diminution depuis plusieurs semaines consécutives passant en dessous des seuils épidémiques la semaine dernière. L’épidémie saisonnière de bronchiolite est terminée en Guadeloupe.

A Saint-Barthélemy, les indicateurs de surveillance hospitaliers et de ville montrent une faible circulation virale depuis plusieurs semaines, témoignant de la fin de l’épidémie de bronchiolite.
L’ épidémie saisonnière de bronchiolite est terminée à Saint-Barthélemy.

Lire l'article